Partenaires

Logo CNRS Logo UPMC


 
 
 

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

 
 
 



Accueil du site > Productions scientifiques > Séminaires à PHENIX > 2013 > Séminaire 18.03.2013 à 14h

Séminaire 18.03.2013 à 14h

par Mathieu Salanne - 15 mars 2013

Steven Le Vot, post-doctorant au laboratoire PECSA, présentera un séminaire le 18 mars 2013 à 14h00 dans la bibliothèque du laboratoire PECSA (7e étage, bâtiment F, porte 754) intitulé :

Synthèses et caractérisations de nouveaux matériaux d’électrodes pour la conversion et le stockage de l’énergie et la dépollution

Résumé

Les problématiques environnementales et énergétiques représentent de toute évidence deux des préoccupations majeures des électrochimistes à l’heure actuelle. La situation écologique alarmante de la planète, combinée avec un contexte économique difficile et l’épuisement des ressources fossiles, a obligé la société à moins de gaspillage et poussé les gouvernements à opter pour des programmes d’indépendance énergétique. Afin de les aider dans cette période de transition et de répondre aux attentes industrielles en proposant de vraies solutions durables, la communauté scientifique doit constamment innover en développant de nouveaux systèmes toujours plus efficaces, compatibles avec l’environnement tout en étant les moins chers possibles. Dans ce travail, trois exemples de projets de recherche relatifs au développement de nouveaux matériaux d’électrodes pour la conversion et le stockage de l’énergie et la dépollution seront présentés. Premièrement, l’oxydation électrocatalytique de l’ammoniaque sera étudiée en milieu alcalin [1] [2] [3]. Cette réaction est très intéressante, à la fois d’un point de vue environnemental car elle permet de transformer un composé nocif NH3 en un composé sain N2, mais aussi d’un point de vue énergique puisque l’ammoniaque est un très bon vecteur d’hydrogène et/ou peut également être utilisé directement dans une pile à combustible alcaline (DAFC). Dans un second temps, deux exemples de synthèses et d’optimisations de matériaux d’électrodes pour des supercapacités électrochimiques (modification de carbone Black Pearl par greffage de molécules de type quinone pour supercondensateurs hybrides [4]) et des anodes de batteries Li-ion (synthèse dans des liquides ioniques d’alliages nanostructurés à base d’étain [5]) seront présentés. Dans ce résumé des différents travaux effectués, les influences des morphologies [1][2], des compositions [3], des structures cristallographiques [2], de la taille des matériaux d’électrodes utilisés seront discutées et des nouvelles voies de synthèse, chimiques et électrochimiques [2][3] [6], seront proposées pour améliorer les performances des dispositifs investigués.


[1] S. Le Vot, D. Reyter, L. Roue, D. Belanger, Journal of the Electrochemical Society, 159 (2012) F91-F96.

[2] S. Le Vot, L. Roué, D. Bélanger, Journal of Electroanalytical Chemistry, 691 (2013) 18-27.

[3] S. Le Vot, L. Roué, D. Bélanger, Journal of Power Sources, 223 (2013) 221-231.

[4] G. Pognon, T. Brousse, L. Demarconnay, D. Bélanger, Journal of Power Sources, 196 (2011) 4117-4122.

[5] A.S. Arico, P. Bruce, B. Scrosati, J.-M. Tarascon, W. van Schalkwijk, Nature Materials, 4 (2005) 366-377.

[6] S. Le Vot, L. Roué, D. Bélanger, Electrochimica Acta, 59 (2012) 49-56.