Partenaires

Logo CNRS Logo UPMC


 
 
 

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

 
 
 



Accueil du site > Productions scientifiques > Séminaires à PHENIX > 2011 > Séminaire 7.12.2011 - 11:00

Séminaire 7.12.2011 - 11:00

par Mathieu Salanne - 24 novembre 2011

Thibault Charpentier (CEA) présentera le mercredi 7 décembre 2011 à 11h un séminaire intitulé :

RMN premiers principes appliquée à l’étude des verres

au Batiment F, 7e étage, pièce 754.

Résumé

Bien qu’elle soit aujourd’hui bien établie, la Résonance Magnétique Nucléaire (RMN) du solide reste une science qui connait encore de nombreux développements pour l’étude d’une grande variété de matériaux. Parmi ceux-ci les verres ont sans aucun doute largement bénéficié de l’ensemble des progrès à la fois dans le domaine technique (haut-champ magnétique, sonde RMN à fréquence de rotation rapide) mais aussi dans le domaine méthodologique (spectroscopie multi-dimensionnelle, traitement du signal et simulation). Les informations obtenues à l’échelle atomique sur la structure du réseau vitreux comme la spéciation de chaque atome constitutif du verre, ou les mécanismes préférentiels de compensation de charges, sont de plus en fines et nécessitent donc des outils d’interprétation toujours plus puissants. Ces informations sont essentielles pour une meilleure compréhension des relations entre la composition chimique du verre et ses propriétés macroscopiques. Aujourd’hui il est ainsi possible de coupler les simulations par dynamique moléculaire avec les données RMN à l’aide de calculs spécifiques de chimie quantique. Nous illustrerons ces nouvelles approches en deux temps. Dans une première partie, nous présenterons de manière générale les apports de la RMN et de ces nouvelles méthodologies à l’étude structurale de verres de stockage nucléaire simplifiés (structure, altération, cristallisation, effet d’irradiation...). Nous présenterons dans une seconde partie des résultats plus récents montrant la grande sensibilité de la RMN à la caractérisation de l’environnement du Molybdène dans des silicate de sodium.

Télécharger le résumé (pdf)